La référence dans l’embellissement et
l’amélioration des espaces publics et privés

Les terrains de foot envahis par de la « mauvaise herbe »

Suite à la crise liée au Coronavirus, les terrains de sport ont été désertés par les joueurs. Les « mauvaises herbes », et plus particulièrement le Pâturin annuel, ont profité de cette absence pour se développer. De nombreux terrains « semblent » aujourd’hui praticables. Cependant, le Pâturin annuel a pris le dessus sur le gazon Ray-grass anglais et le Pâturin des prés. Ces derniers, habituellement choisis pour leur haute résistance au piétinement, partagent aujourd’hui le terrain de jeu avec une herbe nettement moins résistante. 

Si on veut éviter des terrains rapidement impraticables lors du démarrage du prochain championnat, il est nécessaire de reprendre les pelouses en main.

Lors d’un passage de nos spécialistes, une analyse permettra de définir la méthode à utiliser pour régénérer le terrain. 

La période actuelle est propice, les terrains sont peu ou pas utilisés et l’herbe n’est pas encore entrée dans sa phase de développement et de croissance. 

Nos équipes sont prêtes à vous aider à ne pas rater le premier coup de sifflet de la reprise footballistique. 

Besoin de plus d'info?

https://mgt.dewitte.be/upload/news/7443/05.jpg https://mgt.dewitte.be/upload/news/7443/02.jpg https://mgt.dewitte.be/upload/news/7443/01.jpg https://mgt.dewitte.be/upload/news/7443/03.jpg https://mgt.dewitte.be/upload/news/7443/04.jpg